Construction Imprimer

La cathédrale actuelle a été construite après les cathédrales Notre-Dame de Paris et Notre-Dame de Chartres, mais avant les cathédrales Notre-Dame de Strabourg, Notre-Dame d'Amiens et de Beauvais.
(Presque toutes les cathédrales du nord de la France porte le nom de Notre-Dame.)

 

A Reims, les cathédrales successives ont toujours été construites sur le même lieu, gardant l'autel au même endroit. La cathédrale actuelle est la troisième construite.

• La première cathédrale date du début du Ve siècle

Vers 400, l'évêque Nicaise, d'origine grecque, fait construire une cathédrale au cœur de la cité sur d'anciens thermes gallo-romains. Il dédie la cathédrale à "Marie Mère de Dieu".

C'est dans cet édifice que Clovis, avec une partie de ses guerriers, est baptisé par l'évêque Remi, le 25 décembre 496 (toujours un 25 décembre mais sans doute quelques années plus tard selon les historiens).
Le baptistère de Clovis est situé sous la dallage de la cathédrale actuelle à la hauteur de la 5ème travée.

• La seconde cathédrale fut édifié au début du IXe siècle

L'archevêque Ebbon, d'origine germanique, commence la construction de l'édifice au début du IXe siècle. L'empereur Charles II le Chauve (son règne 840-877), le fait remplacer par son principal conseiller Hincmar.

L'évêque Hincmar termine l'édifice et contribue efficacement à faire de la cathédrale de Reims le lieu du sacre des rois de France. La cathédrale est consacrée, en 862, par l'archevêque Hincmar en présence de Charles le Chauve.

Des transformations importantes sont apportées à l'édifice, en 976, par l'archevêque Adalbéron. Il fit en outre prolonger la nef de trois travées.

De 1140 à 1160, l'archevêque Samson fait reconstruire la façade principale après aggrandissement de la nef et fait édifier deux tours.

Le 6 mai 1210, un incendie occasionne de graves dommages à l'édifice et détruit aussi une grande partie de la ville.

• La troisième cathédrale - La cathédrale actuelle

Le 6 mai 1211, l'archevêque de Reims, Aubry de Humbert, lance la construction d'une nouvelle cathédrale (la cathédrale actuelle), un an jour pour jour après la destruction de la cathédrale carolingienne.

Quatre architectes se succèderont sur le chantier : Jean d'Orbais (de 1210 à 1228), Jean-le-Loup (de 1228 à 1244) , Gaucher de Reims (de 1244 à 1252)  et Bernard de Soissons (1252 à 1287).

A la fin du XIIIe siècle, la cathédrale est couverte et construite en façade jusqu'à l'étage de la Grande Rose. La galerie des rois n'est achevée qu'au XIVe siècle et les tours élevées au milieu du XVe siècle.

La cathédrale de Reims en chiffres

Longueur extérieure : 149 m (130 m pour Notre-Dame de Paris)
Largeur extérieure : 34 m
Longueur intérieure : 139 m
Largeur intérieure : 30 m
Largeur de la nef : 15 m (12 m à Paris)
Longueur de la nef : 115 m
Hauteur des tours de la façade : 81 m (69 m à Paris)
Hauteur du clocher à l'ange : 87 m
Largeur de la façade occidentale : 49 m  (41 m à Paris)
Hauteur de la nef sous voûtes : 38 m  (33 à Paris; Amiens : 42,30 m; Beauvais : 46,77 m)

Surface totale hors œuvre  : 6 650 m²
Surface totale dans œuvre : 4 800 m²
Surface vitrée : 3 900 m² dont 1 500 m² de vitraux colorés
Diamètre de la Grande Rose : 12,5 m

2303 statues ornent la cathédrale de Reims dont 211 de 3 à 4 m de hauteur et 788 animaux de toute grandeur


La cathédrale de Reims est du plus pur style gothique. Elle frappe par son unité de style, l'harmonie de ses proportions et l'importance de sa statuaire.